LE SSERAFIM -THE WORLD IS MY OYSTER-(DOC)

Les documentaires sur les débuts des groupes sont quasiment inexistants, il est donc indispensable de regarder celui-là. LE SSERAFIM n’existe pas encore, et les épreuves vont êtres dures.
Bienvenue dans la formation d’un groupe.
Le réalisateur et les monteurs ont dû avoir beaucoup de difficultés à ne pas montrer Garam. On l’aperçoit furtivement à de rares moments (ses cheveux ou une partie de son corps).
Du coup quasiment tout le documentaire est tronqué, et c’est un miracle qu’elle était sur les côtés de la formation de danse, ou carrément absente.
Mais cela reste passionnant et émouvant.
Indispensable pour qui aime la Kpop ou les artistes en général.

Documentaries about the early days of the bands are pretty much non-existent, so watching this one is a must. THE SSERAFIM does not yet exist, and the trials will be tough.
Welcome to forming a group.
The director and editors must have had great difficulty not showing Garam. We see her furtively at rare times (his hair or part of his body).
Suddenly almost the entire documentary is truncated, and it is a miracle that she was on the side of the dance formation, or completely absent.
But it’s still exciting and moving.
Indispensable for those who love Kpop or artists in general.

Le Showcase:

L’intégrale: (vo)

See you…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s